Coût de la vie au Maroc : quel budget prévoir ?

Je vous partage mon expérience.  Celui-ci varie en fonction de tes critères : grandes villes marocaines, quartiers, superficie, ancienneté du bâtiment… C’est beaucoup trop aléatoire.

On peut trouver des loyers variants de 1000 dirhams à 6500 dirhams par mois en fonction de ton budget. Tu peux te faire une idée de prix sur Avito.

Si tu as la possibilité de te faire héberger par de la famille, je te conseille de profiter de cette immense opportunité. Je sais que ce n’est pas simple… et qu’on est bien mieux chez soi ! Mais patiente, ça sera beaucoup plus facile le temps de te stabiliser financièrement. Tu pourras aussi économiser davantage.

Le loyer, c’est clairement la plus grosse dépense : celle qui peut rapidement vider tes économies…

Les dépenses alimentaires mensuelles (spécial petit budget)

On va dire que tu fais tes courses au souk et tu fais le plein pour ta semaine. Tu achètes des fruits, des légumes, des olives… En fonction de tes achats, tu peux facilement tenir une bonne semaine avec 150 dirhams. Si tu veux aussi acheter du poisson et de la viande, ajoute entre 50 et 100 dirhams de plus en fonction de ta consommation.

Tu iras sûrement aussi faire des courses au supermarché, car on a du mal à se débarrasser de nos habitudes occidentales… )) Dans ce cas, je te conseille de faire une liste de courses ! Déjà pour ne rien oublier, mais surtout pour te concentrer sur ce que tu as vraiment besoin et moins craquer.

Là, je compte large environ 300 dirhams par semaine. Ça dépend de tes achats forcément : tu peux acheter des couches, des yaourts, du lait, du beurre, un peu de viande… Je te déconseille d’acheter beaucoup de fromage si ton budget est serré… Attends plutôt qu’il y ait des réductions (dates courtes) pour garder ton budget pour des aliments plus essentiels.


Les autres dépenses du mois

Il faudra aussi compter l’eau, l’électricité, internet… Chez nous, c’est la Lydec qui s’occupe de l’eau et de l’électricité. Nos factures ne dépassent jamais 200 dirhams… Mais ça n’a pas toujours été le cas !

Quand on vivait chez ma belle-mère, on recevait des factures d’environ 700 dirhams tous les mois, même une fois de plus de 900 ! Le chauffe-eau était un gros ballon qui chauffait en permanence (et beaucoup trop).

Du coup, légèrement “traumatisés” par cette expérience, on a décidé de passer au gaz. Là, plus de surprise : quand y’en a plus… y’en a plus !
Comme un forfait bloqué : pas de risques de te retrouver avec des factures inattendues !

J’ai même pris ma gazinière entièrement au gaz (le four aussi). Parce qu’il faut savoir que chez Lydec (je ne sais pas si c’est partout pareil), le prix est au palier. C’est-à-dire que plus on consomme, plus le kWh est cher !

Du coup, je compte aussi une bouteille de gaz à 40 dirhams par mois. J’en ai deux : une pour le chauffe-eau et une pour la gazinière. Quand je tombe en rade, je prends celle du chauffe-eau, donc je change la bouteille en moyenne une fois par mois (même moins, je pense). La première bouteille te coûtera 120/130 dirhams. Ensuite, chaque changement coûte 40 dirhams (50 si tu te fais livrer directement à domicile).

On n’utilise pas de radiateurs non plus. En hiver, il fait froid dans les habitations, on s’habille en plusieurs couches, on prend de grosses couettes pour dormir etc… mais il existe aussi des poêles à gaz très efficaces !

On a aussi un abonnement internet, la box idar d’inwi à 199 dirhams par mois. Pour nous, c’est suffisant. C’est une puce 4G avec internet illimité que tu partages avec tous les appareils de la maison. Parfois, si l’un d’entre nous visionne une vidéo ou est en communication (visio) ça peut ralentir un peu le réseau, mais en règle générale ça marche quand même très bien ! Par contre, si tu comptes travailler en ligne (appel ou école en ligne) : il vaut mieux investir dans la fibre (250 dh par mois).

L’avantage de la box  c’est que c’est une puce. Tu peux la mettre dans ton téléphone, si tu voyages. Si tu déménages, tu n’as rien à faire : juste la débrancher et la brancher ailleurs. Il n’y a ni abonnement ni adresse à changer. Ça peut être intéressant au début quand tu n’es pas sûr(e) de rester au même endroit.

Donc au total le budget minimum…

Si on calcule 600 de courses au souk, 1200 au supermarché, 250 (eau/électricité), 200 internet, et on ajoute environ 250 de pain par mois (on en consomme beaucoup entre le petit dèj et les tagines !) : ça nous donne entre 2500 et 2900 dirhams par mois (250/290 €). Sachant qu’il y a moyen d’économiser sur les courses en supermarché… tout en faisant très attention à ta facture d’électricité.

À cela, ajoute le prix du loyer si tu es locataire…

Les dépenses supplémentaires à prévoir

Tout ce qui est relatif à la santé déjà. En fonction de ta situation professionnelle, si tu bénéficies de la CNI ou de la carte de séjour, tu peux profiter de la CNSS (caisse nationale de sécurité sociale). Je ne vais pas rentrer dans le détail ici… Disons que dans un premier temps quoi qu’il en soit tout sera à ta charge. Médecins, médicaments, analyses de sang, échographies, éventuelle hospitalisation (qu’Allah nous en préserve). Là aussi, c’est vraiment difficile de définir un budget
Qu’Allah ta3la préserve notre santé et celle de nos enfants.

Puis il y aura sûrement des achats de vêtements, diverses dépenses…
En fonction de ta situation financière, je te conseille plutôt de regarder dans les marchés, les friperies (le Vinted marocain quoi !). Décathlon est sympa aussi niveau rapport qualité/prix.

Les dépenses optionnelles

Si tu possèdes une voiture, il faudra prévoir un budget essence, (avec l’inflation, on est actuellement à 14 dirhams le litre) assurance, d’éventuelles réparations et entretien, la vignette, le contrôle technique du véhicule… Je ne peux pas détailler tout ça ici, in chaa Allah dans un autre article sur le sujet sinon ça serait vraiment trop trop long ! Mais il est clair que là aussi, c’est très coûteux

Surtout qu’au Maroc, entre le bus et les taxis (grands ou petits), on peut se déplacer très facilement pour pas cher (7 dirhams). La marche quotidienne est aussi une bonne cause pour préserver sa santé ))

Tu voudras peut-être scolariser tes enfants (si tu en as) dans des écoles privées ou des écoles en ligne. Là aussi, ça chiffre : généralement, il faut compter 800 à 1000 dirhams par enfant par mois pour les écoles privées. (À la maison, on fait IEF, mais je me renseignerai mieux pour un prochain article in chaa Allah). Il faut penser aux activités extra-scolaires ou au sport et probablement au transport scolaire.

Pour les restaurants et les sorties, je te recommande de manger dans des endroits modestes (dans les quartiers populaires) où tu peux trouver de très bons menus : panini frites pour moins de 20 dirhams ou encore des tacos pour moins de 30 dirhams… Il existe aussi des petits restaurants qui proposent de délicieux tajines à partager !

Commencer à revoir son niveau de vie à la baisse dès maintenant

Avant de partir, commence déjà à revoir ton niveau de vie à la baisse. Détache-toi de certaines dépenses inutiles (tu sais, comme celles chez Action… !) et prend le reflex d’acheter sur Le bon Coin ou Vinted plutôt que neuf. Ça peut paraître évident pour certain(e)s, pourtant ce n’est pas le cas de tout le monde.

Tu seras moins perturbée par le changement. En plus tu mettras davantage d’argent de côté in chaa Allah. Si j’avais su que mes « super-affaires » de chez Action (le fameux panier rempli pour juste 20€ dont j’étais trop contente) me paieraient un mois d’internet, une facture d’électricité, ou même un bon restaurant pour toute la famille, j’aurais peut-être réfléchi un peu…!

Source: Coût de la vie au Maroc : quel budget prévoir pour ta hijra ?! (hijramaroc.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ecrire
Bonjour !
Pourrais-je vous aider ?